Cette section traite du soutien entre pairs et comment le savoir expérientiel peut servir d’outil dans le soutien au rétablissement des personnes.

Qu’est-ce que le soutien entre pairs ?

Les termes “soutien par les pairs”, “entraide”, “entraide mutuelle” ou “aide entre pairs” sont utilisés pour définir toute approche qui réunit, dans diverses structures, des personnes partageant les mêmes expériences, que ce soit dans le cadre de groupes, au sein d’organismes, en ligne ou en rencontre individuelle (Rapport Commission de la santé mentale du Canada, O ’Hagan & al. 2010).

Qu’est-ce qu’un pair aidant ?

Le pair aidant est un membre du personnel intervenant qui utilise son savoir expérientiel (son vécu avec la maladie mentale) pour intervenir auprès d’autres personnes atteintes de maladie mentale. Le partage de son vécu et de son histoire de rétablissement a pour but de redonner de l’espoir, de servir de modèle d’identification, d’offrir de l’inspiration, du soutien et de l’information à des personnes qui vivent des situations similaires. (Inspiration : Repper, J. et T. Carter (2010)

Principes clés

  • Le soutien entre pairs devrait être mis de l’avant pour nourrir l’espoir et réduire l’isolement social de la personne.

  • Le soutien entre pairs est basé sur l’utilisation du vécu expérientiel pour offrir un soutien pratique “utile dans la vie de tous les jours” à la personne. Il est porteur d’espoir et ce, en tant que modèle social de rétablissement.”

    • “Le soutien par les pairs se base sur la conviction que des personnes ayant fait face, enduré et surmonté l’adversité peuvent offrir un soutien utile, de l’encouragement, de l’espoir ou des activités de mentorat aux personnes vivant des situations semblables.” Traduction libre, Davidson & al., 2006
  • Un sentiment de bien-être est perçu lorsque la personne reçoit du soutien, mais aussi lorsqu’elle en offre.

  • L’entraide mutuelle permettrait de réduire le recours aux soins et services officiels, de favoriser l’autogestion de la maladie, le soutien social, la gestion du stress et la qualité de vie.

  • Des études ont démontré que le service de pairs aidant à un impact significatif sur le taux d’hospitalisation, l’isolement social, ainsi que sur la qualité de vie et la confiance de soi de la clientèle. Aussi, le service de pairs aidants permet de diminuer les effets de la stigmatisation et de l’auto-stigmatisation.

  • L’intégration de pairs aidant dans des équipes cliniques nécessite une préparation de la part de l’organisation et la mise en place de mesures de soutien et de mentorat.

    • “La phase de préparation est un gage de succès, notamment à l’égard de la clarté de l’apport spécifique du pair aidant (…)” Provencher & al., 2012
  • Des défis sont présents concernant la clarification des rôles de chacun, le maintien des frontières professionnelles appropriées entre membres de l’équipe et la protection de la spécificité du rôle des pairs aidants dans l’utilisation de leur vécu expérientiel.

  • L’intégration de pairs aidants dans des équipes cliniques permet d’optimiser le bien-être de tous au travail et de recentrer l’intervention sur la personne et son rétablissement.

    Références consultées : Gilliard & al., 2014, O’Hagan & al., 2010; Provencher & al., 2012; Reppert, 2013.

En savoir plus sur les pairs aidants

  • Programme québécois Pairs-Aidants Réseau (AQRP, Québec, Canada) : Stratégie québécoise pour favoriser l’embauche et l’intégration des intervenants pairs aidants au sein des services de santé mentale. Site Web
  • La contribution des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale au développement et à l’organisation des services : regards croisés et perspectives. Revue le partenaire. 20(2). Revue complète PDF (accès gratuit)
  • Provencher, H., Gagné, C. et Legris, L. (2012). L’intégration de pairs aidants dans des équipes de suivi et de soutien dans la communauté: points de vue de divers acteurs. Synthèse des résultats de l’étude, 9 p. Document PDF (accès gratuit) | Sommaire du rapport final Document PDF (accès gratuit)
  • Greissler, E. et al. (2013). L’évaluation d’un projet d’intervention par les pairs et le respect de ses principes d’action: le cas du GIAP. Drogues, santé et société, 12(1), 79-92. Article PDF (accès gratuit)
  • Rapport complet : O’Hagan, M., Cyr, C., McKee, H., Priest, R. pour la Commission de la santé mentale du Canada (2010). Faire avancer la cause du soutien par les pairs. Rapport présenté au comité du projet de soutien par les pairs de la Commission de la santé mentale du Canada. Article PDF (accès gratuit)
  • Guide de pratique: Repper J. (2013a). Peer Support Workers: Theory and Practice. Implementing recovery through Organisational Change. Centre for Mental Health and Mental Health Network, NHS Confederation, 16p. Document PDF (accès gratuit)
  • Guide de pratique: Repper J. (2013b). Peer Support Workers:a Practical Guide to Implementation. Implementing recovery through Organisational Change. Centre for Mental Health and Mental Health Network, NHS Confederation, 32p. Document PDF (accès gratuit)
  • Repper, J. & T. Carter (2010) L’utilisation de l’expérience personnelle pour soutenir ceux ayant des difficultés similaires. Recension des écrits liés au soutien par les pairs au sein des services de santé mentale. Londres  (Royaume-Uni). Traduction libre éditée en 2010 par l’AQRP, Québec, Canada. Article en ligne (accès gratuit) | Autres documents sur le soutien par les pairs (accès gratuit)
  • Revue de littérature: Gillard, S. & Holley, J. (2014). Peer workers in mental health services: literature overview. Advances in psychiatric treatment, 20: 286-292. Article en ligne (accès gratuit)
  • Revue de littérature: Stickley, T., & Wright, N. (2011). The British Research Evidence for Recovery, Papers Published between 2006 and 2009 (inclusive). Part One: a Review of the Peer-Reviewed Literature using a Systematic Approach. Journal of Psychiatric and Mental Health Nursing, 18(3), 247-256. Résumé (accès PubMed) | Article (accès institutionnel)
  • Santé mentale : Émergence des médiateurs de santé-pairs. | Série : patient et communauté, partenaires dans les soins. | Les grandes conférences du SIDIIEF, France, 17 mai 2017 (1 heure 3 min). Conférenciers : Bérénice Staedel et Philippe Maugiron. Présentation du programme français médiateur de santé paire qui a débuté en 2012. Le programme a permis de faire avancer la réflexion sur les frontières entre le normal et l’anormal, le soigner et le soignant, le savoir professionnel et le savoir profane, le savoir universel et le savoir expérientiel. Il pose un questionnement entre thérapeutique et accompagnement, entre le “prendre soin” et le “soigner”, et sur les fonctions et statuts de chacun dans les fonctions de santé mentale.
  • Projet pilote d’implantation d’une intervention pairs aidants famille, SQS et IUSMM. Site web

En savoir plus sur le soutien entre pairs…

Nous aimerions porter à votre attention que les groupes d’entendeurs de voix ne sont pas tous des groupes Par et Pour les personnes en rétablissement. Les types d’animation varient d’un groupe à l’autre: intervenant/ professionnel, pair-aidant, personne en rétablissement, par et pour, mixte. Veuillez consulter le site suivant pour avoir les détails des groupes au Québec.

  • Réseau d’entendeurs de voix québécois (REVQuébécois – AQRP,Québec, Canada) : Documentation, formations et liste des groupes d’entendeurs de voix à travers le Québec. Site Web
  • Programme “Mieux vivre avec les voix” (Le Pavois – Québec, Canada) : Informations, groupes d’entraide et publications pour les entendeurs de voix (en français) Site Web
  • Entendons-nous – Groupe d’entraide de Trois-Rivières (Québec, Canada) : Informations, groupes d’entraide et publications pour les entendeurs de voix (en français). Site Web
  • Reportage sur les entendeurs de voix : (Québec, Canada) : Reportage sur les personnes qui entendent des voix, dans le cadre de l’émission Une pilule, une petite granule (durée: 20 min, 12 sec).
  • Institut universitaire en santé mentale – Centre hospitalier Robert-Giffard. (2008). Mieux composer avec ces voix qui dérangent: Guide de stratégies et de recommandations à utiliser au quotidien. Bibliothèques et archives Canada, 20p. Aperçu du guide | Guide en français (achat en ligne) | Guide en anglais (achat en ligne)
  • Intervoice (The International Community for Hearing Voices, Royaume-Uni) : Informations, groupes d’entraide et publications pour les entendeurs de voix (en anglais seulement). Page Web
  • Hearing Voices Network (HVN – Royaume-Uni) : Informations, groupes d’entraide, forums de discussions et publications pour les entendeurs de voix (en anglais seulement). Site Web
  • Therrien, J-A. (2012). Courte revue de littérature et résumé sur les entendeurs de voix (non-publiée), 8p. Document PDF (accès gratuit)
  • Entendeurs de voix : 5 vidéos pour comprendre (France-Allemagne) : Série de capsules vidéos sur le phénomène des entendeurs de voix. Site Web
  • Les Porte-Voix du rétablissement (Québec, Canada) : Association québécoise des personnes vivant (ou ayant vécu) un trouble mental. Consultation, représentation des personnes utilisatrices de services en santé mentale afin de promouvoir et défendre leurs intérêts. Site Web
  • Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec, RRASMQ : Regroupement d’organismes communautaires qui a comme valeur principale l’entraide entre pairs. Site Web
  • Reprendre Pouvoir (Québec, Canada) : Usagers-conseillers offrant des services-conseils aux utilisateurs de services en santé mentale via un blogue et des activités “par et pour” ceux-ci. Site Web
  • Groupe romand d’accueil et d’action psychiatrique (GRAAP) (Lausanne, Suisse) : Association de personnes concernées par la maladie psychique. Plus de 1000 membres, plus de 4000 membres de soutien, patients, ex-patients, proches, bénévoles, étudiants, professionnels des domaines de la santé mentale et institutions partagent le même effort pour rendre la psychiatrie plus humaine. Site Web

Activités gratuites d’échange de connaissances

“Le soutien entre pairs : rôles, spécificités et enjeux”

Conférenciers-invités : Luc Legris, Ugo Valiquette, Jacinthe Rivard et Jessica Albayrak

Revisionner la conférence sur YouTube

(durée : 51 min)

“Comment favoriser le soutien entre pairs au sein de nos équipes d’intervention et faire en sorte que le vécu expérientiel soit mis à contribution dans le rétablissement des personnes?”

Activité permanente

Projet pilote d’implantation d’une intervention pair aidant famille, SQS et IUSMM. |Page Web

Voir aussi les informations concernant la formation pairs-aidant famille ici bas : Formation Pair aidant famille. (Attestation reconnue) Devenez pair aidant famille, la formation permettra d’acquérir les compétences pour offrir soutien, outils etinformation aux familles dont un proche vit avec un trouble de santé mentale.

DATE À VENIR

Prix pour les membres de la SQS (adhésion obligatoire) : 160 $ (Demande confidentielle d’aide financière au 514.251.4125 #0)

Pour plus d’informations : www.schizophrenie.qc.ca| 514.251.4125 #2

Visionnez la capsule sur le service pair aidant famille:  Accès Youtube

Activités de formations et d’échanges disponibles au Québec

Programme québécois Pairs Aidants Réseau (AQRP, Québec, Canada):

Stratégie québécoise pour favoriser l’embauche et l’intégration des intervenants pairs aidants au sein des services de santé mentale. Site Web

Ce module de formation est accessible à toute personne désireuse de canaliser en expertise accréditée son expérience de vécu avec la maladie, la sienne ou celle d’un proche et ce, de manière à faire bénéficier autrui de cette expertise.

Département de psychiatrie, Université de Montréal. | information et inscription !

Personne ressource :

Jean-Francois Pelletier : 514-251-4000, poste 2835 – jean-francois.pelletier.1@umontreal.ca

Partenaires

Ce dossier thématique est rendu possible grâce à la précieuse collaboration de plusieurs partenaires :

SITE WEB

AQRP

Association québécoise pour la réadaptation psychosociale
SITE WEB
SITE WEB

Pairs Aidants Réseau

"L'intervention par les pairs... Un tandem d'espoir vers le rétablissement"
SITE WEB

En savoir encore plus…

  • Lagueux, N., Harvey, D., et Provencher, H. (2010). Quand le savoir expérientiel influence nos pratiques… L’embauche de pairs aidants à titre d’intervenants à l’intérieur des services de santé mentale. Pratiques De Formation- Analyses, 58-59, 155-174. Résumé (accès PFA). | Article PDF (accès institutionnel)
  • Perreault, M., Chartier-Otis, M., Bélanger, C., Marchand,A., Zacchia, C., Bouchard, S., (2009). Trouble panique avec agoraphobie et trouble d’anxiété sociale : recours aux pairs aidants et accès au traitement. Santé mentale au Québec, 34(1), 187-198. Résumé (accès  PubMed) | Article PDF (accès gratuit)
  • Komaroff, J. et Perreault, M. (2013). Toutes les organisations ne sont pas égales quant au pouvoir décisionnel de leurs pairs-aidants! Drogues, santé et société, 12(1), 41-56. Article PDF (accès gratuit)
  • Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ) (2011). Promouvoir l’entraide selon une approche alternative. 16 pages. Document PDF (accès gratuit)
  • Bordeleau, J. (2010). Entrevue avec la première paire aidante de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine. Revue Mentalité, 9(4), 1-2. Article PDF (accès gratuit)
  • Dossier complet : Collectif (2006). Participation grandissante des usagers au sein des services de santé mentale–Première partie : Leadership et prestation des services. Revue Le Partenaire, Loretteville, Volume 14, n°1. Document PDF (accès gratuit)
  • Pelletier, JF, Bordeleau, J. et al (2013). Les pairs-assistants de recherche: pour favoriser l’évolution d’un statut de patients vers celui de citoyens à part entière. Drogues, santé et société, 12(1), 57-78. Article PDF (accès gratuit)
  • Labrie-Racine, G. (2012). Quel est l’apport du savoir expérientiel dans la recherche en santé mentale et comment en faire bénéficier le Centre de Recherche Fernand Seguin? Résumé PDF | Article complet PDF (accès gratuit) | Présentation PowerPoint (document PDF)
  • David Armes, J., Barrett, D.H., Fenella, L., Trite, J. (2011). Mental health researchers’ toolkit for involving service users in the research process. Mental Health Research Network. Document PDF (accès gratuit).
  • Revue de la littérature : Trivedi, P., & Wykes, T. (2002). From Passive Subjects to Equal Partners: QualitativeReview of User Involvement in Research. British Journal of Psychiatry, 181, 468-472. Article PDF (accès gratuit)
  • Beresford, P. (2005). Developing the theoretical basis for service user/survivor-led research and equal involvement in research. Epidemiologia e Psichiatria Sociale, 14(1), 4-9. Résumé (accès PubMed)

Paroles de pairs aidants

Capsule vidéo – Introduction du thème 3 sur les Pairs aidants et le soutien entre pairs : Paroles de pairs aidants

Durée : 5 min, 02 sec